L'adoption d'un enfant en Tunisie

A l'heure où l'adoption internationale est de plus en plus compliquée, restreinte et longue, la Tunisie est un pays peu connu des familles adoptantes. C'est également l'un des très rares pays musulmans permettant l'adoption, là où la majorité des autres pays n'offre que la cadre de la Kafala. Plus de 800 enfants sont abandonnés, chaque année et adoptables aux ressortissants tunisiens. La procédure directe, auprès de l'Institut Nationale de la Protection de l'Enfance, est ouverte aux couples tunisiens et/ou bi-nationaux, résidents en Tunisie ou à l'étranger dont l'un des parents (ou les deux) sont de religion musulmane. L'adoption d'un enfant né en Tunisie est possible pour un couple mixte résidant en France... Et peu de familles adoptantes le savent. L'autre particularité de l'adoption en Tunisie, est de permettre aux enfants d'être accueillis dès les premiers mois ; c'est à dire entre 1 et 15 mois... des bébés ! Au delà de 15 mois, les enfants sont moins "adoptables" en Tunisie. Les familles tunisiennes (de Tunisie) sont plus réticentes pour accueillir un enfant plus âgé... question de mentalité. Mais dans le cadre de l'adoption internationale, permettre l'adoption de ces enfants, leur offrirait le bonheur de s'épanouir au sein d'une famille au lieu de grandir dans un Village SOS.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    MASSROUHI (mercredi, 25 juillet 2018 15:35)

    Bonjour Madame, Monsieur,
    Nous souhaitons aider un enfant et
    l' adopter. Nous vivons en France ma femme et moi. Je suis tunisien.
    Mabrouk MASSROUHI

  • #2

    Rachida (vendredi, 14 septembre 2018 15:46)

    Bonjour,
    Mon mari et moi résidons en France et nous sommes d'origine marocaine et musulman.
    Pourriez-vous nous informer si nous pouvons adopter un enfant Tunisien.
    Merci d'avance de votre retour.
    Cordialement