Partez pour un séjour chez l'habitant à El Hamma

                                              ... de 1 nuit à plusieurs jours

Hamed et Ourida ouvrent la porte de leur modeste maison, aux voyageurs qui souhaitent partager des moments de vie avec eux. Ils vivent dans la région de El Hamma à côté de Gabès. Leur démarche est de faire partager leur vie quotidienne à ceux qui souhaitent découvrir une Tunisie authentique, sans artifice. Vous n'y trouverez pas le confort des maisons d'hôte touristiques. Leur vie est simple et modeste. L'accueil de voyageur procure, également, un complément de revenu pour la famille. Vos enfants pourront faire des balades dans la campagne, à bord de la carriole tirée par l'âne de la famille. Vous pourrez apprendre la cuisine tunisienne en participant à la préparation des repas. Si vous le désirez, un membre de la famille vous accompagnera faire un hammam, situé à 5 minutes de la maison.

 


Bienvenue chez Hamed et Ourida

En venant chez Hamed et Ourida, vous entrez dans la famille ! Vous n'êtes pas des inconnus, vous êtes des "amis". Immédiatement, vous allez comprendre la signification de "l'accueil tunisien" : chaleur humaine, rires et amitiés.

 

Hamed et Ourida sont des personnes modestes, d'une cinquantaine d'années ; Hamed, chauffeur dans une usine, cultive également un petit lopin de terre (Il cultive notamment le henné) et s'occupe de ses animaux. Quant à Ourida, elle s'occupe de la maison. Parents de 4 grands enfants, ils sont également grand-parents, d'un petit garçon. Leurs activités sont rurales.

 

Situé dans un hameau, la Dar (maison) est simple, paysanne, traditionnelle. Le premier étage est en cours de construction. Ainsi que c'est souvent le cas au maghreb, la maison évolue avec le temps et les moyens financiers. Au rez de chaussée, vous découvrirez un patio (cour intérieure fermée), 3 chambres, une cuisine, un "coin" toilette. Autour du patio, espace ni intérieur, ni extérieur, pris entre sol et ciel, s'organisent les différentes pièces de la vie courante. C'est ici que s'organise la vie quotidienne.

 

Une ou plusieurs chambres vous serons attribués. Comme tous les membres de la famille, vous dormirez sur des matelas de mousse. Ceux-ci pourrons être installés les uns à côté des autres, en fonction du nombres de personnes à dormir. Ourida vous installera, un coussin comme oreiller et une couverure, pour les nuits fraiches.

 

Les repas sont à l'image de cette famille, simples et traditionnels : Salade, brick, tajine, couscous, fruits, dattes. Pour les plus chanceux, vous aurez peut-être la chance de gouter au "bsissa" de Ourida. C'est un plat de fête, constitué d'un mélange de semoule et de dattes écrasées, le tout recouvert de beurre fondant et de fromage !

 

Je suis certaine que Hamed vous proposera de gouter à son thé. J'en suis fan ! Vous allez observer Hamed préparant avec amour, ce subtil breuvage. Au bout d'une dizaines de minutes, après des rires et des conversations, il va vous offire de tous petits verres qu'un thé brûlant et parfumé, très noir (il ressemble à du café). Il le verse de très haut, habilement dans chaque verre. Parfois, des amandes sont ajoutées dans une coupelle. Ah ! Le thé aux amandes ! Croquer chaque amande enrobée de ce sirop épais et sucré qu'est le thé tunisien, sentir la fraîcheur du coeur de l'amande contrastant avec la brûlure du liquide. Aller pêcher son amande avec les doigts au fond du verre presque vide ! Hamed vous proposera un second verre ; j'ai toujours accepté, prolongeant ainsi le plaisir gustatif et celui de la conversation.

Tarif à la nuité, en demi-pension, en pension complète

Nuit & petit-déjeuner

10 € (22,50 dinars) / pers.

 

Repas (Déjeuner ou Diner)

8 € (17,85 dinars) / pers.

 

Demi-pension

18 € (40,20 dinars) / pers.

 

Pension complète

26 € (58 dinars) / pers.

 

Les activités à faire sur place

Vous pourrez pratiquez plusieurs activités sur place avec la famille ou à l'extérieur.

 

Activités dans la famille de Hamed et Ourida :

* Balades dans la campagne, à bord de la carriole tirée par l'âne de la famille (les enfants... et les parents adorent !).

* Initiation à la cuisine tunisienne en participant à la préparation des repas.

* Soin aux animaux : lapins, poules, chèvres, âne, mouton.

* Ramassage des fruits et légumes du lopin de terre : grenades, carottes, oranges, pommes de terre...

* Tatouages originaux et traditionnels de henné (Il ne s'agit pas de ceux proposés sur la plage, mais ceux réalisés par les femmes, elles-même avec des pochoirs). Pensez à les remercier avec votre cœur !

 

Activités à l'extérieur de la maison :

* Détente au hammam d'eau thermale, situé à 5 minutes de la maison. Ils y proposent des soins et des massages. L'oasis de El HAMMAest un des plus fréquenté car les eaux sulfureuses qui jaillissent ici sont connues et utilisées pour le traitement contre les maladies de peau et les rhumatismes.

* Visite du souk de EL HAMMA

 

Activités et visites à l'extérieur de EL HAMMA :

* Oasis de GABES ( 20 km de EL HAMMA)

* Oasis de DOUZ (160 km de EL HAMMA) : Départ des méharées dans le désert

* Ville de TATAOUINE (145 km de EL HAMMA)

* Ville troglodyte de MATAMATA (45 km de EL HAMMA)

* Île de DJERBA (113 km de EL HAMMA)


El Hamma - Gabès - Tunisie

EL HAMMA est une ville oasis du sud de la Tunisie située à 20 kilomètres à l'ouest de Gabès. Rattachée administrativement au gouvernorat de Gabès, elle est le chef-lieu d'une délégation couvrant une superficie de 263 700 hectares et comptant une population totale d'environ 62 390 habitants. Elle constitue également une municipalité de 34 835 habitants divisée en plusieurs secteurs dont les plus importants sont el Gasr, Echiyyeb, Debdaba, Sombat, Bechima el Borj, Bechima el Galb, Bou Attouch, Ben Ghilouf, Menzel Lahbib, el Bogla ... Située sur la route Gabès-Kébili, à une cinquantaine de mètres d'altitude, elle borde le Chott el-Fejej. C'est l'un des exutoires naturels de la grande nappe albienne. L'oasis compte plusieurs sources qui, réunies, forment l'oued El Hamma et se trouvent à 300 mètres les unes des autres. Parmi celles-ci se trouvent les plus anciennes sources comme : Aïn el Borj, Aïn Chaaliya et Aïn Sidi Abdelkader.