Nos séjours à la découverte de la Tunisie

CRÉATRICE DE VOYAGES pratique le "Voyage en Direct". Il s'agit de nouvelles pratiques sans intermédiaires qui permettent de valoriser les réceptifs locaux. Il s'agit de donner l'envie de faire la part belle aux experts et réceptifs locaux. Son principe est simple, mettre en relation des futurs voyageurs avec des réceptifs et experts locaux de Tunisie. Le concept de "Voyage en Direct" (ou DirecTravel pour les anglophones) donne aux voyageurs les clés pour construire leur propre voyage grâce à des correspondants locaux présents sur place. L’objectif est de promouvoir les structures locales et donner la part belle au territoire pour que les futurs voyageurs passent de plus en plus en direct avec des réceptifs sélectionnés pour leur professionnalisme.


Pour vos séjours, je vous proposons 2 formules pour répondre au mieux à vos attentes

  • 1 formule "Clef en main" : le programme du séjour est déjà prêt
  • 1 formule "Sur-mesure" : elle consiste à préparer un programme, ensemble.
    Vous m'adressez vos souhaits et vos contraintes via le formulaire de la page Me contacter.
    Avec Tahar, directeur de l'agence de voyage Sahara Tunisie, je vous élabore une séjour "sur-mesure".

P'tit info

Afin de connaître l'impact environnemental des circuits, j'ai réalisé une évaluation. Bien que les circuits soient organisés de façon responsable, il est important que vous connaissiez les points forts et les points faibles. En Tunisie, la contribution à la protection de l'environnement reste encore modeste. Outre la collecte des déchets, les agences réceptives limitent leur production de déchet par l'achat de denrées alimentaires auprès de petits commerçants. Leurs produits possèdent, le plus souvent, un emballage limité. Une poubelle est, systématiquement, installée chaque soir au bivouac. Par ailleurs, elles essayent de sensibiliser les voyageurs à l'usage responsable de l'eau, ressource à protéger en Tunisie, et rare au Sahara. Dans le désert, vous pourrez prendre un minimum d'eau (1 litre/personne/jour) dans les jerricans pour une "micro" toilette... Il est vital de protéger les ressources naturelles. Nous utilisons le gaz car le bois est, pour les nomades, l'unique moyen de cuisiner.