La chicha fruit... Vous connaissez ?

Vous connaissez la CHICHA, appelée également NARGUILÉ ! Mais connaissez-vous la spécialité de Djerba, la Chicha dans un fruit ?

 

Il s'agit d'une pipe à eau pour fumer le tabac, utilisée au Maghreb, en Turquie, au Moyen Orient et en Asie. Historiquement, les premiers récipients utilisés pour cette pipe à eau étaient des noix de coco. Aujourd'hui, à Djerba, vous trouverez des cafés maure proposant de fumer la Chicha dans un fruit. A la fin du repas, je vous propose d'étonner vos invités en leur offrant une Chicha dans un fruit. Selon la saison, elle sera réalisée à partir d'une noix de coco, d'un melon, d'un ananas, d'une pastèque ou encore d'une citrouille pour Halloween.

 

La Chicha est une pipe à eau qui permet de fumer une préparation à base de tabac nature ou aromatisé aux fruits. La fumée est aspirée par un tuyau flexible et traverse un vase rempli d’eau. L’eau refroidit la fumée et la rend très douce. La Chicha est avant tout une source de détente et de plaisir qui favorise le contact humain. Certaines Chichas sont de véritables œuvres d’art et n’ont parfois qu’une fonction strictement décorative. Il est important de préciser que beaucoup de synonymes et d’orthographes existent pour désigner le même objet. Selon les pays (Tunisie, Maroc, Turquie, Europe…), elle peut être indifféremment appelée :

  • Narguilé, narghilé, nargile, narghileh
  • Shisha, chicha, sheesha, shishah
  • Hookah, hooka, huka, houkah, houka
  • Hubble Bubbly, galyan, argila, boury, gouza

 

Spécialité de Djerba : Chichas réalisées dans un melon et dans une pastèqueLe mot « narguilé » a des origines très incertaines, mais l’on distingue cependant des origines perses et arabes. « Naghilé » a la même racine que le mot persan nãrgil du sanscrit nãrikera qui veut dire noix de coco, en référence à la forme générale du récipient recevant l’eau qui étaient souvent de simples fruits. Le synonyme « shisha » a également des origines perses. Il vient du mot shishe qui signifie bouteille. A Djerba, plusieurs cafés maure proposent ce type de chicha. Elles ont le parfum des vacances !

 

Les traces les plus anciennes de Chica ont été trouvées au sud ou à l'est de l'Afrique. Des bols de Chicha ont ainsi été excavés en 1971 dans la grotte de Lalibela (Éthiopie). Leur datation semble indiquer une utilisation datant des années 1320 (avec une marge d'erreur de 80 ans). L'émergence à plus grande échelle de l'utilisation de la Chicha dans la société semble être simultanée à l'apparition des cafés publics et à l'arrivée du tabac au Moyen-Orient. Les Portugais ayant introduit le tabac en Iran au début du XVIe siècle, c'est au cours de la dynastie des Safavides que son usage s'est fortement développé dans le pays, à tel point que la société persane tout entière l'utilisait à la fin du règne de Shah Abbas I.

La Ghelyan (la Chicha iranienne) est encore très populaire en Iran, et on peut la voir dans de nombreuses maisons de thé (chai khaneh), restaurants et autres espaces publics. Les manufactures françaises comme Saint Louis, Baccarat, ou Christofle fabriquaient des Chichas jusqu'en 1914. Ce produit d'apparat était très fréquemment offert comme cadeau diplomatique pour les symboles de convivialité, de raffinement et d'accueil.

Le nombre de fumeurs de Chicha est estimé à 100 millions à travers le monde, principalement répartis en Afrique, en Asie et dans le Moyen-Orient. La Chicha est devenu populaire en Europe et aux États-Unis depuis le début des années 1980 grâce à des émigrants venant de pays où la Chicha est une pratique ancrée socialement et culturellement.